Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Volontariat d’Engagement Citoyen : les principaux résultats de la phase d’extension présentés à la presse

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Les  résultats de la phase d’extension  du Volontariat d’Engagement Citoyen (VEC) ont  été présentés hier mardi 27 juin 2017  à la presse à Lomé.

En prélude à la rencontre , un atelier de restitution de ces résultats a réuni plusieurs  acteurs impliqués dans la mise en œuvre du programme  de volontariat au Togo.  Cet atelier vise à partager et apprécier les résultats clés du bilan de la mise en œuvre  des activités  prévues  dans le cadre de la phase d’extension ; échanger avec les partenaires sur les acquis , les leçons tirées  de l’expérience  de la mise en œuvre  des activités ; recueillir des suggestions  réalistes  en vue de l’amélioration  de la mise en œuvre  de la phase suivante.

Lancé en janvier 2016,  avec une phase pilote à Lomé, le VEC a été étendu à 10 autres villes de l’intérieur : Dapaong, Tandjoare, Mango, Kanté, Bassar, Pagouda, Kara, Sokodé, Atakpamé,  et Kpalimé.

Au total 1549 volontaires ont été mobilisés  au cours de la phase d’extension. Ils ont été déployés auprès de 11 structures d’accueil  sur des missions d’enlèvement de dépotoirs sauvages, de curage de caniveaux, de création ou de restauration des espaces verts  et surtout de sensibilisation  des riverains sur les attitudes responsables vis-à-vis de l’environnement.

Ainsi 244 dépotoirs sauvages ont été enlevés, 740 arbres plantés, plus de 114 km de voies  et 4 km de berges  aménagés, 16 espaces verts créés. En outre 400 kits ont été remis aux volontaires  et 594 auto-emplois ont créés. En termes de formations, 129 sessions ont  été organisées à l’intention des volontaires. « Grâce  aux différentes formations qu’ils ont reçues, les volontaires d’engagement citoyen sont devenus des acteurs de changement. Ils sont la preuve que si nous leur offrons cette opportunité, ils pourront rendre notre monde meilleur », a déclaré Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre chargé du développement à la base.

« Le Volontariat d’Engagement Citoyen a réussi à 120% », s’est félicité pour sa part M. Omar Agbangba, Directeur Général de l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT).  « Le volontariat togolais est exemplaire et apprécié partout… Aujourd’hui quand on parle de volontariat, le Togo est une référence», a-t-il ajouté.

L’atelier de ce mardi marque le démarrage d’une nouvelle phase du VEC. Environ 2300 volontaires seront mobilisés au cours de cette phase. Six nouvelles villes ( Tchamba, Sotouboua, Tsévié, Vogan, Anié  et Notsè ) seront intégrées au programme.

« L’idée c’est de couvrir, à terme, toutes  les villes », a expliqué le Directeur Général de l’ANVT.

Peut  être VEC, tout jeune  de 18 à 35 ans,  non scolarisé ou ayant un niveau d’études allant du cours primaire à la classe de Terminale.

(Photo :  les responsables de l’ANVT face à la presse)