Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Volontariat des Jeunes Déscolarisés : les jeunes artisans volontaires reçoivent des kits d’installation

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

 

334 artisans bénéficiaires du projet de Volontariat des Jeunes Déscolarisés (JDS), ont reçu hier vendredi des kits nécessaires à leur installation. La cérémonie de remise  présidée par Mme Victoire Tomégah-Dogbe, ministre en charge de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, a eu lieu à la maison des jeunes d’Amadahomé (Adidogomé) en présence du ministres chargé de la Communication , celui des Enseignements primaires et secondaires  et du ministre de l’Enseignement technique  et de la  Formation professionnelle.

Parmi  ces jeunes , on retrouve des brodeurs , des coiffeuses, des cordonniers, des couturiers, des mécaniciens, des menuisiers, des soudeurs…

Le coût global des kits s’élève à 91 087 943 ( quatre -vingt -onze millions quatre vingt sept mille  neuf cent quarante-trois ) FCFA. Ces kits seront remboursés au quart de leur valeur par les bénéficiaires.

Ces artisans font partie des 582 jeunes mobilisés par l’Agence Nationale du Volontariat au Togo (ANVT ) et mis à la disposition de l’ANADEB ( Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base )  pour  la phase pilote du projet JDS,  qui a pris fin en mai dernier.

« Le projet vise la promotion de l’engagement citoyen , la solidarité, l’inclusion sociale à l’endroit des jeunes déscolarisés et semi-scolarisés en leur offrant l’opportunité de contribuer aux solutions de développement du pays en général et en particulier de leur communauté », rappelle, Mme Victoire Tomegah-Dogbé. Et de préciser:  » La cible  du projet JDS  comporte deux catégories de jeunes à savoir ceux sans formation professionnelle et les artisans. Tandis que les premiers seront accompagnés dans l’entrepreneuriat à travers la facilitation de l’accès aux produits financiers  du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), les seconds recevront des kits  de matériel et d’équipement pour leur installation ».

La phase pilote du projet a duré 4 mois. Pendant  cette période, sous la supervision de 36 seniors, les jeunes volontaires ont participé à l’assainissement de leurs quartiers à travers les Travaux à Haute Intensité de Main d’Œuvre (THIMO). Ils ont enlevé  273 dépotoirs, curé 19310 mètres de caniveaux, aménagé 99 300 mètres de voie, sensibilisé  des riverains  sur l’hygiène et la propreté.

 

( Photo: Un  jeune artisan recevant son kit des mains de Mme Victoire Tomégah-Dogbé)